Ma derniere chronique sur Daily Rock : le nouvel album de Neneh Cherry, the Blanck Project

1920096_793632420664907_2019721341_n

Voilà bien presque 16 ans que l’on a plus eu un nouvel album de Neneh Cherry et ce malgré quelques petites apparitions ou collaborations deci-delà. Voilà venu donc ce dernier opus : -Blank Projekt- qui illustre parfaitement l’orientation musicale de la suédoise. ‘Blank’ est empreint d’une ambiance plutôt sombre où se mêle le hip hop, des sonorités électro complètement assumées, du Free Jazz (comme pour se rappeller à son père musicien de jazz reconnu Don Cherry) et un spoken word légèrement mélodique me rappelant un peu le travail récent d’un certain Saul Williams. Depuis toujours Neneh Cherry aime à fusionner ces genres musicaux et sur ce point elle reste fidèle à elle même pour notre grand plaisir. Aussi on sent dans le choix de la couleur musicale de l’album l’influence du duo jazz british de RocketNumberNine. C’est l’artiste (anglais également) Fourtet qui a produit cet album qui a été enregistré en moins d’une semaine : impressionnant. Ce que j’aime dans cet album c’est aussi que l’on sent qu’il n’y a pas de compromis artistique pour un album qui passera sans doute très peu sur les ondes des radios de ‘grande consommation’ et c’est tant mieux…

Pour la suite de mon article cliquez sur la pochette de l’album ci-dessus ;)

Rencontre avec Spleen, candidat à The Voice : la revue de kdfa! #31

En voilà une rencontre complètement impromtue que j’ai réalisé lors de ma venue à Zurich pour aller voir le groupe australien Hiatus Kaiyote! En effet c’est au milieu du public suisse de ce magnifique club le Moods et pendant le concert du groupe de la magnifique et talentueuse NaiPalm (interview à venir…) que je croise Spleen. L’interview a été réalisée bien avant que l’on sache qu’il sera candidat à l’émission The Voice et où il se démarque par sa personnalité et son univers musical. Aussi je connais le travail artistique de Spleen depuis son premier album et le titre « Bitches On The Ground » de son album She Was A Girl en 2005 (il suffit de taper ‘Spleen’ dans la barre de recherche de ce blog pour vous en rendre compte!) .

Plus de dix ans donc que je suis cet artiste issue du Hip Hop et qui a su donner à son art une âme, une sensibilité peu commune. Aussi et c’est bien ce que j’aime chez Spleen c’est qu’il est arrivé à transander son genre, à sortir des limites et ce, avec une ouverture d’esprit incroyable, il chante autant qu’il utilise le rap. Ce personnage un peu lunaire et poétique possède un spectre de chant assez impressionnat  et il sait toucher au coeur lorsque l’on s’attarde sur les paroles de ses chansons. Il chante en anglais et en français et jusqu’à présent son publique était assez pointu et le grand publique ne le connaissait pas. Même si on peut se demander du pourquoi de sa participation à une émission telle que The Voice lui qui tournait dans des salles plus alternatives, on a envi de se dire que cet artiste mérite de gagner en visibilité car il sort du cadre et c’est ce qui le rend encore plus intéressant.

Le talentueux Spleen vient donc de sortir un troisième album ‘Voices’ (réalisé entièrement avec des voix donc), et je vous invite à le découvrir,  ses inspirations, sa vision et ses side-project photo et filmographiques (car oui, en plus d’être talentueux Spleen est un artiste réellement complet et multidissiplinaire).

Pour en savoir plus sur Spleen cliques donc par ici TheBlackandWhiteSkins

spleen

la revue de kdfa! #30 : Fabienne Buhler du pré incubateur e-nov Campus


Salut à tous, alors oui ça fait un bail que je n’ai posté sur mon video blog principal parceque 1)j’étais très occupé ailleurs (genre j’ai un vrai boulot en vrai 2)j’ai une vie privé qu’il ne faut pas oublier/négliger n’est ce pas!

Donc me revoilou et j’ai plein de nouveaux épisodes pour la revue de kdfa! et des nouvelles chroniques à venir juste pour vous et me faire pardonner ma non présence ces derniers temps…

La charmante Fabienne Buhler a eu la gentillesse de m’accueillir dans les locaux d’e-nov Campus à la Fonderie à Mulhouse et là je vous vois venir : qu’est ce que e-nov Campus?  Et bien c’est un Campus d’excellence et incubateur de nouveaux talents du web à Mulhouse. Le tout en collaboration avec les entreprises des TIC du territoire, les institutions régionales et avec le soutien de l’Europe.

Forcément je voulais en savoir plus car il est question de thème qui me sont chers comme le web, l’innovation, incubateur de talent…etc… Aussi puisque l’on vient de terminer une semaine bien remplie avec l’évènement Bizz & Buzz2014 où les Blogueurs d’Alsace (dont je fais parti) et e-nov Campus sont partenaires je me suis dis que j’allais vous proposer cette rencontre avec la chargée de développement de cette belle initiative afin de faire comme un lien assez naturel…

Capture d’écran 2014-03-18 à 14.20.31

Le porteur de projet peut développer son innovation technologique en tant qu’étudiant, auto-entrepreneur ou partenaire d’une entreprise extérieure ;) Et comment ça marche?

La méthode et simple : aide financière, mise à disposition de locaux et de tout le matériel nécessaire au lancement de son entreprise, sessions de coaching et participation, sur la base du volontariat, à des modules d’enseignement universitaire au sein de l’UHA.

Si vous désirez en savoir plus ou si vous êtes intéressé car vous êtes porteur de projet direction : www.enovcampus.eu

e-nov1

Ma chronique du premier album de DENA : Flash pour Daily Rock

Salut la compagnie! ça fait un peu trop longtemps à mon goût que je ne suis pas revenu sur mon espace d’expression principal alors on remédie à cela avec de belles news …

Tout d’abord une bien bonne année je vous souhaite parcequ’on est poli ici faut pas croire hein! Sinon pour vous faire digérer les fêtes j’ai une chouette annonce à vous faire : je joins l’équipe de Daily Rock France pour réaliser (entre autre) des chroniques d’album en tout genre et encore plus d’interview (je l’espère) dans le monde musical sans pitié.

daily rock fr logo

Alors la question se pose : c’est quoi Daily Rock?…  Et bien c’est des photos et comptes rendus de concerts et festivals en France, des nouvelles, des interviews (ce que je faisais déjà je vous l’accorde), critiques de CD et bien plus encore car en effet la famille Daily Rock c’est aussi la Suisse voisine et le Canada

Si vous jetez un coup d’oeil sur les blog/site de mes nouveaux collègues de jeu vous remarquerez qu’ils ont une belle tendance à faire dans le rock, le hard rock, le métal et autres musiques où la guitare électrique est jouée avec le volume à fond et où les cheveux gras et longs sont légion ;D On peut alors se demander ce que je fous dans cette horde virile et sévèrement burnée, la réponse est tout simple : y apporter ma sensibilité musicale un peu différente et donc sortir des sentiers battus dans leur univers qui malgré les apparences est super ouvert d’esprit et c’est bien cela qui m’intéresse dans cette nouvelle aventure.

Aussi je vous propose de  lire ma première contribution : une chronique sur le premier album de DENA – Flash à venir et que j’ai eu la chance d’écouter avant sa sortie officielle et dont voici un extrait :

dena« Elle s’appelle DENA, elle est bulgare d’origine et vit depuis quelques années à Berlin où elle y a rejoint plus tôt divers petits groupes underground de la scène électro pop berlinoise. Lorsque l’on écoute le dernier album de DENA, on ne peut s’empêcher de penser au son de la sri lankaise M.I.A.ou encore à Santigold. Il est clair que les influences sont nettes et sans ambiguïtés, aussi ce côté moins rebel et revendicateur de ses aînées semble être assumé… »  la suite de la chronique est à lire ici